Les projets du mandat

Le mandat 2021-2026 est riche de projets. En raison de l’ancienneté de nos bâtiments et de leur consommation énergétique, certains projets présentés ci-dessous visent donc la rénovation énergétique et la modernisation de nos infrastructures. Ces travaux, aux coûts certes élevés, sont indispensables au maintien de finances saines au cours des années à venir et à une mise en conformité avec la réglementation, notamment s’agissant de l'accessibilité des bâtiments publics aux personnes à mobilité réduite.

Le mandat en 8 projets clés

Pour la plupart de ces projets, le nécessaire est fait auprès de toutes les instances existantes pour tenter d’obtenir des subventions et ainsi permettre de réduire le coût final du projet pour la commune.

Pour plus d’informations concernant le financement des projets présentés ici, veuillez consulter l’onglet budget.

La réfection de la voirie chemin du moulin brûlé

Au vu de l’état de la chaussée et de sa dangerosité, des travaux importants étaient nécessaires au niveau du chemin du moulin brûlé. Des travaux de réfection ont donc été réalisés du 11 avril au 2 mai 2021 par la société Colas France. Le marquage au sol et la pose des panneaux de signalisation ont été gérés par la société Signanet.

Colas France a effectué une réfection complète de la voirie avec dérasement des accotements, le renforcement des poutres de rives, le recalibrage de la voirie, et installé un bitume à émulsion et des écluses symétriques avec ralentisseurs pour limiter la vitesse.

La restauration de l’église Saint-Hilaire

Au cours de la précédente mandature, l’association des Amis de l’église Saint-Hilaire de Fussy a alerté la municipalité sur l’opportunité de réaliser certains travaux de rénovation dans l’église. L’église étant un bâtiment public du fait de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, sa rénovation et son entretien relèvent donc de la collectivité.

En juin 2022, une convention a été signée entre la commune et la Fondation du Patrimoine dans le but d’ouvrir une collecte de dons. La municipalité a missionné l’association de faire le nécessaire pour contacter les professionnels, établir les devis et faire vivre la collecte au cours des 5 prochaines années, en collaboration étroite avec les services de la mairie.

Cette souscription doit permettre la réalisation de certains travaux indispensables. Première des priorités, l’intervention d’un menuisier et d’un plâtrier au-dessus de la tribune pour refaire à l’ancienne la trappe d’accès au clocher et mettre fin aux courants d’air. Ensuite, il s’agira de refaire le vitrail de la façade qui est cassé, restaurer le garde-corps de la chaire et le tableau de Saint-Hilaire.

Il n’est pas nécessaire d’attendre la clôture de la collecte pour démarrer les travaux, le fait d’atteindre un certain montant de dons ouvrant le déblocage de crédits par la Fondation du Patrimoine. Ils devraient par conséquent démarrer fin 2022.

L’installation d’un système de vidéoprotection

Après plusieurs années de réflexion et face à la multiplication des incivilités (dépôt de déchets sauvages notamment) et des atteintes aux biens et aux personnes en milieu rural, la commune a décidé de se doter d’un système de vidéoprotection. Ce dispositif devrait permettre de faciliter et de simplifier le travail des gendarmes après la constatation d’une infraction. Les caméras, réparties sur plusieurs sites, couvriront une grande partie de la commune, toutes les entrées et sorties possibles de Fussy ainsi que la D940, axe majeur emprunté quotidiennement par plus de 10 000 véhicules.

Le prestataire retenu par la commune pour l’installation du système est Citeos, filiale du groupe Vinci. Les travaux d’installation du dispositif sont prévus pour la fin d’année 2022.

Extension de la garderie pour la création d’un restaurant scolaire

Au cours de la période Covid et du fait des restrictions imposées, la cantine a occupé l’ensemble de la MTL, petite et grande salles. Bien que revenus à la situation antérieure depuis, nous avons toutefois pu constater que plusieurs problématiques restaient sans réponse.

La cantine demeure trop petite au vu du nombre actuel d’enfants et de ceux qui devraient y être inscrits au cours des prochaines années ; Les associations, toujours plus nombreuses, ont besoin d’espace pour se réunir ; la grande salle de la MTL doit pouvoir être utilisée comme une véritable salle des fêtes ; les bâtiments communaux sont extrêmement énergivores du fait de leur ancienneté et coûtent beaucoup d’argent qui pourrait être investi ailleurs.

Ainsi, l’accueil périscolaire sera agrandi pour accueillir à la fois la garderie et la restauration scolaire. Les travaux devraient pouvoir commencer en décembre 2022.

La rénovation énergétique et la modernisation de la Maison du Temps Libre

Dans la continuité du déplacement de la restauration scolaire dans l’extension de l’accueil périscolaire, la MTL devra être rénovée. Ce bâtiment est ancien et extrêmement énergivore. D’importants travaux d’isolation seront donc nécessaires. L’entrée du bâtiment sera également transférée côté City Stade pour réduire au maximum les nuisances pour le voisinage, l’accessibilité mise aux normes pour faciliter l’accès et l’utilisation du bâtiment aux personnes à mobilité réduite et l’espace intérieur repensé et ouvert sur l’extérieur. L’objectif est d’en faire un lieu convivial et de rencontres, partagé entre les associations et agréable du fait de l’espace Christian Paulin juste en dessous.

La rénovation énergétique du groupe scolaire Maxime DURUTHIN

Le groupe scolaire est lui aussi extrêmement énergivore. Il est ainsi nécessaire d’y entreprendre une rénovation énergétique afin de diminuer l’impact environnemental du bâtiment et réduire notre consommation trop importante d’énergie .

Création d’un mode de chauffage commun

Pour ces trois bâtiments (accueil périscolaire, MTL et groupe scolaire), la problématique est la même : la déperdition énergétique, c’est-à-dire le gaspillage de ressources du fait de l’ancienneté des bâtiments et de l’usure de leurs matériaux qui ne correspondent plus aux exigences actuelles. Les travaux d’isolation constituent donc une première étape fondamentale pour limiter au maximum cette déperdition mais ne suffiront pas. Une réflexion a donc déjà débuté concernant l’opportunité d’une mutualisation du chauffage de ces bâtiments, avec la création d’un système biomasse ou géothermie. Les études de sol sont actuellement en cours.

Construction d’un hangar aux ateliers municipaux

Après le déménagement il y a quelques années des ateliers municipaux de l’ancienne école communale route de Paris vers leur emplacement actuel dans la ZAC des Dordonnes, la municipalité a souhaité compléter le bâtiment existant. Ce dernier, ancien site du groupe La Poste, ne permet d’accueillir en effet qu’un ou deux véhicules.

Un hangar est donc actuellement en cours de construction. Il doit à terme permettre de stationner les véhicules communaux et de stocker et protéger le matériel indispensable à l’équipe des espaces verts.